Faut-il se laisser tenter par la location saisonnière de son appartement ?

location à la saison

Il n’est pas rare d’avoir le besoin de déménager à un endroit alors que l’on est déjà propriétaire d’un bien immobilier. Les études ou les obligations de travail ou même l’envie d’un deuxième chez-soi sont les causes principales qui décident les personnes à louer leurs biens immobiliers pendant une durée plus ou moins longue. Cela peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. Si vous désirez vous lancer dans la location saisonnière, sachez que cela peut être une excellente idée. Cependant, il est tout de même nécessaire de prendre en compte les avantages ainsi que les inconvénients que cela comporte. Êtes-vous réellement prêt pour cette nouvelle expérience ? Comment louer son appartement en location saisonnière  ?  Avez-vous le temps de gérer votre location ?

Votre bien immobilier favorise-t-il ce type de location ? De nombreuses questions qui nécessitent des réponses avant de vous lancer dans cette aventure. Dans cet article, découvrez rapidement tout ce que vous devez savoir sur la location saisonnière.

Comment se porte la location saisonnière en France ?

La location saisonnière en France attire de plus en plus de monde. La facilité des démarches semblent souvent à portée de clics et l’on voit de nombreux acteurs 2.0 prendre racine sur la toile depuis plusieurs années.

Ainsi, la location saisonnière chez les particuliers subit une hausse fréquentation de 30% selon l’INSEE accumulant un total de 26 millions de nuit passées chez l’hébergeur pour la France métropolitaine seulement. (source étude INSEE)

Comment louer son appartement en location saisonnière ?

Regardons les avantages et les inconvénients de la location à la semaine.

Les avantages de la location saisonnière

Voici les avantages dont vous pourrez profiter à coup sûr en vous lançant dans une location saisonnière :

  • Un revenu complémentaire
  • Une éventuelle rentabilisation de votre investissement immobilier
  • Un entretien régulier de votre résidence secondaire
  • Favoriser la découverte de la région aux touristes

Les avantages sont donc bien différents en fonction de votre situation.

Si vous avez fait l’acquisition d’un bien immobilier en tant que résidence secondaire, vous avez peut-être envie de vous en servir pour faire de la location saisonnière. En effet, cela vous permettre d’avoir un complément de revenus, de rentabiliser votre investissement et de pouvoir ainsi avoir un budget plus conséquent pour partir en vacances. Dans d’autres cas, votre investissement immobilier a peut-être été destiné dès le départ à de la location ou vous avez peut-être constaté que votre résidence secondaire en tant que logement vide a tendance à se dégrader au fil du temps.

Dans la même thématique : Faut-il acheter une résidence secondaire

Ainsi, en proposant votre bien immobilier à des vacanciers vous avez donc l’avantage de ne pas le laisser à l’abandon. C’est également une excellente idée si vous trouvez que votre résidence secondaire est située dans un environnement très charmant et que de nombreuses choses sont à découvrir dans la région. Vous avez donc peut-être envie de partager votre petit coin de paradis avec les touristes. Cela vous permet ainsi de favoriser l’économie de votre commune et de développer le tourisme.

Les inconvénients de la location saisonnière

L’inconvénient majeur de la location saisonnière est le temps nécessaire pour gérer votre bien. En effet, la gestion d’une location saisonnière vous demandera de la disponibilité, bien plus que pour une location classique. Ainsi, il est important, avant de vous lancer dans l’aventure de la location saisonnière, de savoir si vous aurez le temps nécessaire pour accomplir les tâches suivantes :

  • Vous occuper de la gestion de vos annonces sur la plateforme où vous aurez publié l’annonce de votre location saisonnière. Vous devez être réactif et répondre à toutes les questions de vos futurs locataires.
  • Entretenir votre location saisonnière avant l’arrivée de vos locataires.
  • Faire de nombreux allers-retours entre votre résidence principale et votre location saisonnière. La gestion des allers-retours ne semblent pas grand chose, mais peut vous prendre vraiment beaucoup de temps au final.
  • Être disponible tout au long de la journée pour répondre aux appels concernant votre location saisonnière.
  • Si vous passez par une agence pour la location, vous allez devoir payer quelques commissions supplémentaires
  • Il est possible que votre bien se dégrade un peu plus vite que la moyenne, car les gens en vacances seront certainement un peu moins attentifs.

Dans la même thématique : 6 applications pour agent immobilier

location saisonnière

Quelle rentabilité pour un bien mis en location saisonnière ?

Un bien en location saisonnière n’est pas toujours rentable. En effet, certains type de propriétés ne se loueront tout simplement pas sur une petite période. Bien souvent,ce sont les petits espaces (T1, T2, T3)  bien situés qui s’en sortent le mieux. Le budget restera relativement minime, ce qui permet d’avoir beaucoup de propositions. De plus l’entretien se fera beaucoup plus simplement. En général, une location saisonnière est loué bien plus chère qu’un bien à l’année. 

Quel taux d’occupation du logement ?

Pour déterminer si une location saisonnière est rentable,Il faut être capable de calculer le taux d’occupation du logement. Il n’y a pas vraiment de formule magique, cela vraiment dépendre du talent de vendeur que vous (ou votre agent) avez et de la qualité, du prix de votre logement. Il est certain qu’un taux d’occupation de 100% est beaucoup plus rentable qu’une location à l’année.

Pour ce qui est des grandes résidences à louer, il faudra dans ce cas préciser dans l’annonce un nombre maximal de personnes pour ne pas éviter les mauvaises surprises, comme des fêtes improvisées ou des EVG.

Retrouvez plus d’informations au sujet de la location saisonnière sur Eldorado-Immobilier.com le site de référence sur la location saisonnière.

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *