Points à vérifier avant d’acheter le fonds de commerce d’un restaurant

Vous voulez acheter un restaurant ou une boutique ? Avez-vous pensé à évaluer le fonds de commerce ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez vous y atteler. Le fonds de commerce constitue une partie importante de la valeur d’un bien immobilier commercial. On parle de “valeur ajoutée” au bien. Cet article aborde les principaux points à connaître pour évaluer et transmettre un fonds de commerce (achat ou vente).

Qu’est-ce qu’on entend par fonds de commerce ?

On pourrait définir grossièrement le fonds de commerce comme la valeur de la clientèle des agencements du local commercial et du matériel servant à l’exploitation. Selon la Loi du 17 mars 1909, le fonds de commerce peut être valorisé par la détention d’une marque. En effet, la jurisprudence le défini comme étant un ensemble de principes et d’éléments physiques ou immatériels que l’on utilise pour exploiter une activité commerciale. Ces éléments sont aussi destinés pour une exploitation industrielle.

 Loi du 17 mars 1909 relative à la vente et au nantissement des fonds de commerce

Loi du 17 mars 1909 relative à la vente et au nantissement des fonds de commerce source : Legifrance

On peut diviser le fonds de commerce en deux parties.

  • Les éléments corporels : on entend par « éléments corporels ou physiques », tous les éléments qui sont visibles, concrets et réels. On peut citer comme exemple le mobilier ainsi que tous les outils nécessaires lors d’une activité de commerce.
  • Les éléments immatériels : les éléments incorporels désignent les outils qu’on ne peut guère quantifier de manière concrète. Cependant, ces derniers sont indispensables pour faire fructifier le commerce. On pensera alors aux clients fidélisés, au nom du commerce, au logo, au droit de bail ou même à la réputation d’une page Facebook. Ces élements sont classés dans les éléments incorporels.

Évaluer le potentiel d’un fonds de commerce

Avant d’acheter un commerce, il faut commencer par estimer le potentiel de celui-ci. Évaluer le potentiel d’un fond de commerce consiste à se poser des questions. De par nature, un fonds de commerce sera forcément difficile à évaluer.Il convient cependant de vérifier les points suivants avant de vous lancer.

Choisir une méthode d’évaluation : la valeur d’un fonds de commerce peut se calculer de plusieurs manières.

  • Par le chiffre d’affaires : On peut par exemple évaluer le Chiffre d’affaires sur les trois dernières années et anticiper les prochains revenus de l’entreprise. Cette méthode est assez simple à mettre en place, mais ne prendra pas en compte de nombreux éléments, comme par exemple la conjoncture ou l’état de santé réel de l’entreprise (une audit permettra de mieux connaître la santé réelle de l’entreprise).
  • Par le bénéfice reconstitué : Cette deuxième façon prends en compte la gestion de l’organisation. Elle consiste à déduire les charges et les impôts des recettes de l’entreprise, pour évaluer le bénéfice réél de la marque. Cela peut vous aider à mieux vous projeter dans le potentiel réel du fonds de commerce. Il faudra aussi calculer le résultat de ce calcul par un taux défini par l’administration (en fonction du domaine d’activité).

Préparer l’achat de son restaurant – fonds de commerce

Trouver le fonds de commerce idéal prends du temps. Comme pour l’immobilier, vous faire appel à des professionnels de la vente fonds de commerce comme le site spécialisé tcc-fr.com pour vous aider. Ce genre de site est intéressant, car il permet

  • aux vendeurs d’évaluer le marché des fonds de commerce pour fixer un prix cohérent.
  • aux acheteur de prévoir leurs projets afin de débloquer les fonds auprès de leurs banque si besoin d’investissement.

6 points à prévoir pour acquérir un fonds de commerce

La procédure d’acquisition d’un fonds de commerce est formelle et tient dans les points suivants :

  1. Déclaration officielle de la décision d’acquisition du fonds de commerce auprès de la mairie
  2. Communiquer et prévenir les salariés de l’entreprise du projet de transmission
  3. Signature de l’acte de cession
  4. Enregistrement de l’acte
  5. Mise en place et publication de publicités officielles dans le journal d’annonces légales
  6. Prévenir le CFE pour effectuer les modifications nécessaires aux nouveaux contrats
cession de fonds de commerce

Quelle carte allez-vous proposer à vos clients ?

Questions stratégiques à se poser pour acheter le fond de commerce d’un restaurant

Si vous voulez conclure une belle affaire, posez-vous les questions suivantes avant de vous lancer dans l’achat du fonds de commerce.

  • La question géographique du local est cruciale : est-ce le bon endroit ou un bel emplacement ? Quel type de client fréquente cette zone ? Le fonds de commerce se trouve-t-il dans un endroit touristique ? Est-ce qu’il a été instauré dans une rue destinée pour les activités commerciales ? Vous poser les bonnes questions vous aidera à mieux vous projeter. En effet, il faut lister les avantages et les inconvénients pour chaque spécificité.

Par exemple, une place touristique bien située aura beaucoup de potentiels touristique et sera parfaite pour placer un restaurant. En revanche, il faudra garder en tête que de nombreux concurrents seront présents pour vous voler la clientèle qui sera plus difficile à fidéliser.

  • Vérifier les avis sur Internet : il est toujours bon de jeter un œil sur des sites comme Trip Advisor pour déterminer la réputation de établissement en question. De nombreux commentaires positifs vous aideront dans vos premiers pas dans cette nouvelle aventure et permettront un meilleur référencement local. Cela peut réellement avoir une influence sur votre visibilité en ligne. [Voir aussi notre article : comment recevoir plus de recommandations clients]
  • Vérifier l’état général de l’établissement et envisager les travaux : Si vous acheter un fonds de commerce d’un restaurant breton et que vous prévoyez une carte de sushi, inutile de vous dire qu’il y aura des travaux de rénovation (et de communication) à prévoir. Essayer de vous projeter un maximum dans l’endroit afin que votre projet puisse coller au mieux et s’approprier de ce nouvel environnement. En effet, la clientèle acquise dans l’achat de ce restaurant et ne sera pas la même. Cela peut vous aider dans vos négociations.

Conclusion

Pour conclure, nous pouvons dire que le choix d’un fonds de commerce va fortement dépendre du projet global de la nouvelle entreprise. Comme toute création d’entreprise, il faut se poser les bonnes questions. la question du fonds de commerce n’est qu’un élément de plus qui permettra le succès de l’entreprise. Pensez systématiquement à mettre en place une étude de marché avant de vous lancer et prévoyez la communication adéquate pour prévenir les nouveaux clients du changements de propriétaire (surtout dans le cadre d’un restaurant). Les habitués vous remercieront !

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *