Le Design to Cost : principe et fonctionnement d’un process de réduction des coûts

méthode design to cost

Comment réduire les coûts dans une entreprise ? Quand la production ou les ventes vont mal, il est très important que le dirigeant se remette en question. L’audit de l’entreprise n’est pas systématique, car la zone de confort touche tout le monde dans l’entreprise. Il est pourtant important de savoir repenser son projet et ses process de façon régulière pour permettre à l’entreprise de récupérer du bénéfice et conserver le cap vers un produit toujours plus qualitatif. Le Design to Cost est une méthodologie visant à réduire les coûts directs de produits au juste nécessaire tout en garantissant la satisfaction du client. C’est une théorie importante dans l’industrialisation des processus de fabrication pour PME et grandes entreprises. Cet article vous donnera les grandes lignes de cette théorie pour comprendre les enjeux d’une telle remise en question.

Analyse préalable des coûts de production dans l’entreprise

Avant d’entamer la méthodologie de Design to Cost, il est recommandé aux entreprises d’effectuer au préalable une analyse de la Valeur afin de comprendre au mieux les besoins et attentes du client.

Pour ce faire, il est conseillé d’avoir recours à des sociétés de conseil spécialisées qui fourniront plusieurs outils tels que des études de marché, des démarches Voice of Customer ou encore des analyses par matrice de KANO. Une fois les attentes clients cernées, la société de conseil déploiera la méthodologie Design to Cost. Le processus est transverse à plusieurs fonctions de l’entreprise :

  • Achats
  • R&D
  • Méthodes
  • Logistique
  • Qualité.

Le cabinet passe alors par l’organisation d’ateliers de travail avec des représentants de chacune de ces fonctions afin de réfléchir à des idées de réduction de coût.

Quelles solutions pour des résultats tangibles ?

Plusieurs pistes peuvent être abordées pour réduire efficacement les coûts. Par exemple : quelles sont les idées déjà générées ? Ou encore quel est l’historique de conception ?

D’autres pistes sont la suppression ou la simplification de pièces. Les fonctions peuvent également être assurées par d’autres pièces.

  • Est-il possible de relâcher de la performance ?
  • Est-ce qu’il y a d’autres architectures / technologies qui pourraient assurer le niveau de performance cible
  • La méthode de gestion de projet est elle optimale face aux exigence du produit et aux demande du marché ? (Quid de la méthode agile vs méthode traditionnelle)

Réduire les coûts dans une entreprise passe aussi par la sélection des matières premières.

Concernant la matière première, il est toujours possible de sélectionner un matériau moins chère à conditon de faire attention au rendu final. L’idée la lus classique de réduction de coût dans une entreprise, c’est de prendre un matériau qui ressemble comme deux gouttes d’eau au matériau de première qualité, mais qui ne va pas tenir dans la durée. Cela peut affecter le ressenti des clients par rapport à votre marque et peut vous en coûter sur le long terme. On peut prendre comme exemple le scandale de l’amiante en immobilier qui ne s’est pas passer comme prévu…

Une analyse plus approfondie est donc utile pour vous positionner sur votre marché. On connait le dicton “le bon marché peut s’avérer plus cher que prévu”. 

comment reduire les couts de non qualité entreprise

Comment reduire les coûts de non qualité entreprise source image : pixabay

Quelques questions à vous poser avant de réduire les coûts de fabrication d’une entreprise par les matières premières

  1. Peut-on casser la symétrie ?
  2. Comment réduire les coûts de non qualité
  3. Peut-on externaliser la fonction ? La sous-traitance est une option à étudier pour réduire les coûts dans une entreprise. Elle permet de dégager du temps aux équipes de production pour les tâches les plus ingrates et vous réoriente sur de la recherche, de l’innovation ou du marketing par exemple.

L’intégration de tous les acteurs de la chaîne de valeur

L’objectif d’une démarche de design to cost est de challenger les solutions techniques en déployant des outils et en donnant des réflexes nouveaux aux équipes. En effet, la zone de confort des équipes peut être plus ou moins importante selon la culture de l’entreprise. Mais en utilisant certains leviers bien précis, un plan d’action peut être établi.

Les principaux leviers d’optimisations enclenchés sont le challenge des fonctionnalités et des spécifications, la revue de l’Architecture et de la Conception, le sourcing ou ressourcing de fournisseurs compétitifs (voire même une relocalisation) puis enfin l’amélioration de l’industrialisation.

L’ultime étape du processus d’optimisation passera ensuite par des ateliers de travail chez les fournisseurs. En effet, une démarche de Design to Cost nécessite d’impliquer tous les acteurs de la chaine de valeur. Du département marketing, au fournisseur, peu importe le poids de ce dernier.

Les entreprises friandes du design to cost sont pour la plupart des sociétés industrielles opérant dans tous les secteurs d’activités tels que l’aéronautique et le spatial, l’automobile ou encore les biens d’équipement.

Grace au Design to Cost, elles cherchent à fédérer tous les acteurs de leur chaîne de valeur en vue d’obtenir des résultats tangibles. Une grande partie du succès des missions de Design to Cost se joue en effet sur le plan humain.

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *