Quels sont les réels avantages du crédit immobilier ?

Le crédit immobilier est la façon la plus courante de financer un projet immobilier, même s’il est également possible d’acquérir un logement sans s’endetter. Toutefois, emprunter pour investir dans l’immobilier peut s’avérer plus rentable que d’acheter au comptant. Explications.

Immobilier - investissement 3

Les avantages : rentabilité, sécurité et optimisation fiscale

Le crédit immobilier bénéficie d’un effet de levier dans un investissement locatif. En effet, s’il est généralement admis qu’un prêt immobilier est soumis à un intérêt oscillant entre 1 et 2 %, le taux de rentabilité d’un tel investissement peut, toutefois, s’afficher entre 3 et 6 %. Ainsi, l’investissement immobilier est un genre d’investissement dans un actif qui ne nécessite pas de disposer des fonds nécessaires au départ. Par ailleurs, une acquisition de bien immobilier avec un prêt permet de sécuriser l’investissement grâce à l’assurance de prêt. En effet, en cas de décès de l’emprunteur, l’assureur va poursuivre le remboursement, tandis que les héritiers vont se retrouver avec un bien déjà payé.

Prêt à taux réduit et placement de l’épargne

Dans ce cas, si l’emprunteur a disposé des fonds nécessaires pour l’acquisition, mais a préféré les placer dans une solution d’épargne pour recourir à un prêt immobilier, les héritiers vont, en plus, bénéficier des dividendes nés du placement. Cet avantage concerne tous les types de prêts immobiliers, qu’il s’agisse d’un crédit classique ou d’un prêt immobilier pour fonctionnaire.

Enfin, le prêt immobilier permet de bénéficier d’avantages fiscaux. S’il s’agit d’un investissement locatif, il est possible de bénéficier d’une réduction fiscale sur les revenus tirés des loyers.

Bien choisir son type de pret

Bien choisir son type de prêt

Les différents types de prêts immobiliers

Il existe quatre types de prêts immobiliers. Il s’agit du prêt à taux fixe, du prêt à taux variable, du prêt mixte et du prêt in fine.

  • Le prêt à taux fixe est le plus sollicité par les emprunteurs en France. Comme son nom l’indique, le taux d’emprunt est fixé par la banque et ne peut être révisé pendant toute la durée du contrat. Par contre, en cas de forte baisse des taux sur le marché, il est possible de le renégocier.
  • Le prêt à taux variable est le plus sollicité par les investisseurs locatifs ainsi que par les emprunteurs en évolution professionnelle. Plus intéressant que le prêt à taux fixe, le taux d’emprunt est fixé en fonction de l’évolution du marché. En général, celui-ci est plus élevé en début de prêt pour diminuer au fil du remboursement. Il s’agit de la solution adaptée pour les projets d’achat immobilier de courte durée.
  • Le prêt mixte allie le prêt à taux fixe et le prêt à taux variable. Son principal avantage concerne le fait que les mensualités de départ sont moins élevées.
  • Enfin, le prêt in fine peut être à taux fixe ou variable, et est généralement adossé à une épargne. Pour ce type de prêt, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts, pour ne rembourser le capital qu’en fin de contrat et en une seule fois.

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *