Premier achat immobilier : comment ne pas se tromper ?

acheter appartement ancien
acheter appartement ancien

Neuf ou ancien ? Maison ou appartement ? Les questions ne manquent pas quand on est primo-accédant, c’est-à-dire que l’on s’apprête à réaliser un premier achat immobilier. Quelques repères pour ne pas se tromper… Acheter son premier bien immobilier nécessite au préalable d’engager une réflexion sur plusieurs points, quand bien même l’on dispose de moyens financiers conséquents suite par exemple à un héritage.

Premier achat immobilier : choisir du neuf ou de l’ancien ?

Il faut prendre le temps de « peser le pour et contre » pour déterminer si l’on opte pour du neuf ou de l’ancien. En effet chaque logement aura ses qualités et ses défauts et votre choix va dépendre largement de votre projet à long terme.

Immobilier neuf : un logement prêt immédiatement

Les logements neufs présentent l’avantage d’être conformes aux normes en vigueur. C’est un plus important à l’heure de la crise énergétique qui secour l’Europe et de  l’importance que prends l’écologie dans nos sociétés contemporaines. Généralement, les logements neufs disposent d’une architecture moderne et fonctionnelle. Et quand les immeubles ne sont pas encore livrés (ex : lors d’un achat sur plan ou d’une vente en l’état de futur achèvement), les finitions peuvent être choisies à la carte.

On peut dire que l’immobilier neuf est plus facile à revendre et à louer et qu’il induit des dispositions fiscales avantageuses (ex loi Pinel). Par contre, un achat de bien immobilier en neuf sera souvent plus cher.

Acheter un logement ancien : un prix moindre, mais des travaux à prévoir

L’ancien, en revanche est moins coûteux à l’achat, mais vous demande souvent de prévoir des travaux de rénovation (à inclure dans l’enveloppe budgétaire). Il est donc recommandé, lors d’une visite d’un bien immobilier ancien, de se faire accompagné par un expert en rénovation pour voir s’il y a des vices cachés. Vous pouvez par exemple craquer pour une maison 1930, mais avec une toiture en mauvaise état ou des murs trop humides. Ces détails n’en sont pas et peuvent augmenter les frais de façons considérable à votre budget initial.

De manière générale, n’accordez pas toute votre confiance à l’agent immobilier qui essaie de vous vendre le bien. Il existe de nombreuses maisons anciennes en campagne française en vente à des prix dérisoires (on les trouve sur le bon coin), mais le coût réel d’achat + opération de rénovation fait souvent passer l’enveloppe du simple au double.

appartement ancien

Comment investir dans un premier bien immobilier ? source : Pixabay

Cela va fortement dépendre de votre budget et de de votre mode de vie. Voici quelques idées pour vous aider à choisir.

L’appartement : flexibilité et petit budget

L’appartement plaira davantage aux citadins, célibataires, couples sans enfants ou aux personnes disposant d’un budget plus réduit (on peut être tout cela à la fois ! ). Seulement, le oût d’un appartement bien placé dans une ville moyenne française ne cesse d’augmenter et peut vous forcer à étendre le spectre des recherches en périphérie. Dans les villes, si l’on s’éloigne du centre, à budget égal, trouver une maison avec jardin dans un quartier éloigné ou en périphérie a toutes chances de rimer avec bonne affaire. Attention à vérifier la bonne desserte en termes de transports en commun et la présence de services de proximité (commerces, écoles) suggère le site d’information laresidence.fr.

N’oubliez pas qu’un appartement vous obligera à vivre en copropriété. Cela vous demande d’avoir un syndic de copropriété qu’il faudra payer chaque trimestre.

Maison : pour un projet de famille

Une maison est à considérer si vous souhaitez avoir une famille et des enfants. Il fait savoir qu’une maison engendre souvent des frais d’entretien supplémentaires et il sera plus difficile de partir quelques semaines et de la laisser vide. En effet, une maison peut facilement être squattée et cambriolée.

Faire construire : le rêve français ?

Choisir un premier bien immobilier signifie par définition que l’on manque d’expérience. Il est vivement conseillé de s’entourer de l’expertise d’un professionnel de confiance pour ce type de projet (agence, notaire, promoteur). Ces spécialistes engagent leur réputation et sur certains points, leur responsabilité juridique. Faire construire reste le rêve de beaucoup de français, mais peut aussi devenir une tannée si vous n’avez pas d’expérience dans l’immobilier. Ce n’est à notre avis pas la meilleure option pour un primo accédant, car les risques sont assez élevés.  Il faudra prévoir de nombreuses choses comme le permis de construire, l’analyse du terrain, les plans de l’architecte..

Optimiser son prêt et monter un bon dossier

Enfin, avant de s’engager, en liaison avec un ou des experts (pour faire jouer la concurrence), on étudiera toutes les aides possibles sur le plan financier. Celles-ci étant bien sûr conditionnées à des plafonds de ressources ou la zone géographique, notamment.

C’est le cas du Prêt à taux zéro (PTZ) ou du Prêt action logement pour les salariés (jadis nommé 1 % logement). On mentionnera également les TVA réduites sur logements neufs : 5,5 au lieu de 20 % quand le bien est situé dans une zone faisant l’objet d’une requalification (rénovation urbaine ou politique de la ville).
Plus d’infos sur le PTZ ici

Dernier conseil et non des moindres : si vous empruntez, avec un apport, n’hésitez pas à consulter plusieurs organismes financiers voire un spécialiste de la négociation (courtier) pour profiter des meilleurs taux sur des durées adaptées tout en conservant une marge (pouvoir d’achat) afin de profiter pleinement de votre bien !

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.