Peut-on vivre du copy trading ?

Le copy trading aussi appelé trading social est une forme d’investissement de plus en plus populaire dans le monde de la finance amateure et professionnelle. Ce concept est alléchant et mis en avant par de grandes plateformes comme Etoro. Vous en avez peut-être déjà entendu parler dans la publicité avec Alec BALDWIN ? Alors, vous avez envie d’accéder facilement au marché financier ? Vous vous interrogez sur les avantages et inconvénients du copy trading ? Vous vous posez la question suivante “peut-on vivre du copy trading ? Voici quelques éléments de réponses dans cet article

Copy trading définition

Le trading social ou copy trading (parfois encore nommé trading communautaire) doit son nom à son mode de fonctionnement proche d’un réseau social. En effet, les traders c’est-à-dire les vendeurs et acheteurs de produits financiers interagissent et suivent les transactions des investisseurs les plus expérimentés. Le copy trading est la forme la plus poussée du trading social, car cette pratique consiste à copier les ordres passés par un trader expérimenté.

Publicité Etoro sur le social et copy trading avec Alec BALDWIN

Le concept est très séduisant, mais il convient de rester prudent sur les chances de succès facile. Selon le site lesformationstrading.fr, ce sont près de 90% des investisseurs qui perdent leurs gains lorsqu’ils investissent en bourse [1] Le trading rentable reste donc une pratique difficile et c’est probablement, ce qui explique le succès de concepts simples comme le copy trading. Cela peut sembler comme un moyen simple de démarrer sans prendre trop de risques.

Qu’est-ce que E-toro ?

E-toro est une plate forme de trading très en vogue sur les réseaux sociaux. Ils communiquent massivement pour se faire connaître du grand public et tente de démocratiser le trading pour tous. Comme toute société de courtage en ligne, il s’agit d’intermédiaires qui propose des services pour faciliter l’achat d’actifs sur les marchés boursiers. C’est un site broker non régulé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), mais autorisé en France. Il est en revanche placé sous la tutelle de la CySEC et la FCA, les équivalents de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) à Chypre et au Royaume-Uni

Logo Etoro

Cette plateforme – hébergée à Chypre – annonce ne prendre aucun frais direct sur les commissions d’achats et de vente, mais utilise des mécaniques de “spread” pour se rémunérer et elle n’applique pas les CFD (Contract For Difference), pourtant très répandues dans ce secteur, car elles permettent de protéger les brokers des variations excessives des cours. (plus d’infos sur cet article en fin de publication [2]).

Pour résumer : Etoro est un acteur incontournable du trading – légal en France qui propose un grande variété de solutions pour vous simplifier le courtage en ligne (trading, copy trading, social trading…). Nous vous conseillons cependant, de bien comprendre son fonctionnement assez spécifique pour éviter les déconvenues.

N’hésitez pas à regarder d’autres opinions en ligne pour vous faire une idée de cette plateforme avant de vous y inscrire. Ci-après un avis complet sur etoro du site jepargneenligne.com

Comment faire du copy trading ?

Faire du copy trading demande un minimum de connaissance dans le monde de la finance. Cette activité se pratiquera seul, juste en surveillant les traders expérimentés. C’est en suivant les meilleurs que le traders débutant fera ses premiers achats. et vous oblige à passer par des systèmes intermédiaires comme :

  • de s’inscrire sur une plateforme en ligne comme Etoro ou Openbook
  • de télécharger un logiciel spécifique permettant de réaliser des transactions à la volée. Il existe plusieurs logiciels comme avatrade, duplitrade, IQoptions etc.. L’utilisation d’un logiciel de copy trading, afin de copier automatiquement les ordres passés par un autre trader.
  • Et d’avoir un capital à investir. Noter que vous pouvez perdre ce capital. N’investissez pas à risque pour éviter le surendettement

Les avantages de copier trading

La pratique du copy trading automatique a démocratisé l’accès au marché financier, les néophytes bénéficiant des connaissances et de l’expérience des traders chevronnés, qui, quant à eux, sont parfois rémunérés par la plateforme de trading et gagnent en visibilité. Cette pratique est également utile pour les investisseurs n’ayant pas assez de temps pour s’intéresser aux variations des marchés. C’est donc un moyen facile et rapide pour démarrer en bourse.

Le copy trading a également l’avantage de donner accès à toutes les classes d’actifs. En effet, au début de cette pratique (2000), une action de copy trading servait uniquement à reproduire les meilleures positions sur le FX, le marché des devises internationales couramment nommé le Forex.

Désormais, l’investisseur souhaitant copier les traders expérimentés a accès à tous les supports d’investissement : les indices boursiers, les matières premières, les actions, les devises y compris les cryptomonnaies tels les bitcoins, notamment par le biais des CFD’s.

A savoir : le CFD (Contract For Difference) est un type de produit dérivé permettant à l’investisseur de se positionner à la hausse ou à la baisse sur un actif. N’étant pas physiquement propriétaire de l’actif, il évite les éventuelles difficultés pour vendre ce dernier.

L’inconvénient du copy trading

Le point positif du copy trading (la facilité d’accès au marché financier) est également sa faiblesse. En effet, cette pratique donne l’impression, que les gains sont assurés. Or, même les meilleurs traders supportent des pertes.

De plus, en ne faisant que copier, l’investisseur ne gagne pas en expérience. Il est donc important de comprendre la stratégie des meilleurs traders. Il faut, d’ailleurs, souligner que cette stratégie est propre à chacun et dépend des objectifs (objectif à court terme, à moyen terme, à long terme) ainsi que des capitaux disponibles.

Des investissements prafois risqués à la limite de la légalité : le Figaro [3] nous mets en garde sur certaines pratiques assez courantes dans ce milieu et demande à ses lecteurs d”effectuer une double vérification des traders à suivre. En effet, le copy trading étant légal en France, un investisseur débutant serait tenté de croire que toutes les opérations d’achats et de vente sont controlées. C’est encore difficilement le cas. C’est pour cela qu’il est nécéssaire de vérifier la légitimite de son “mentor” avec l’outil du REGAFI qui liste les agents financiers recconus en fiables en France : https://www.regafi.fr/spip.php?rubrique1

faut-il faire confiance au copy trading
faut-il faire confiance au copy trading

Conclusion :

Espérer vivre du copy trading ou au-moins obtenir un revenu complémentaire nécessite d’avoir déjà constituer une épargne de précaution. Suivre les meilleurs traders, copier leurs ordres peut, en effet, optimiser les gains mais comme lors de toute spéculation, une part de risque est toujours présente. De plus, échanger sur les plateformes avec les traders va permettre de se former et de mettre en place sa propre tactique. 

Le copy trading peut donc s’envisager dans un premier temps comme un passe temps pour les néophytes et constituer plus tard, un revenu supplémentaire. Vivre du copy trading ne fera pas sans un baggage de connaissances assez solides dans les milieux boursiers.

SOURCES :

[1] https://www.lesformationstrading.fr/pourquoi-ou-comment-90-des-particuliers-perdent-de-largent-en-bourse/
[2] https://www.lesformationstrading.fr/etoro-avis-investir-argent/
[3] https://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1602246/le-copy-trading-un-nouveau-piege-pour-les-investisseurs

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *