Comment prévenir l’épuisement professionnel de vos employés ?

Que faire face aux effets catastrophiques de l’épuisement professionnel dans l’entreprise ? La prévention du burn out des employés devrait être une priorité dans un milieu de travail. Voici six façons de l’éviter qu’il ne commence.

Votre travail est écrasant ? Les moyens mis à disposition sont limités et que votre motivation diminue à chaque fois que le boss de l’open space vous crie dessus ? Attention au burn-out ! Que ce soit vous ou vos employés que vous essayez de protéger contre l’épuisement professionnel, sa prévention est d’une importance vitale pour votre entreprise.

Non seulement les employés épuisés ne sont pas engagés, et il y aura même des conséquences sur leur état de santé. Selon les chercheurs, “le stress au travail coûte plus de 35 milliards d’euros chaque année en soins, en absentéisme et à la lutte contre du stress”. Les causes de l’épuisement professionnel des employés sont nombreuses et difficile à cerner.

Chaque situation est unique, mais elles se répartissent généralement en trois grandes catégories.

  • La personnalité de chaque employé  : les personnes les plus susceptibles de s’épuiser rapidement sont ceux qui ont “trop réussi”, les perfectionnistes et les pessimistes.
  • Le déséquilibre entre le travail et la vie familiale : si l’un ou l’autre prend le contrôle de la vie d’un employé, le travail en souffrira et l’épuisement professionnel s’ensuivra.
  • Le stress lié au travail : une charge de travail écrasante, des exigences professionnelles accrues sans avantages proportionnels, un manque de reconnaissance ou de rétroaction et une perte de confiance dans le leadership peuvent tous contribuer à l’épuisement professionnel. Selon les études des experts, les principales causes de stress au travail sont :
    • la charge de travail (46%),
    • les problèmes relationnels entre collaborateurs (28%),
    • le déséquilibre entre travail et vie personnelle (20%),
    • le manque de sécurité d’emploi (6 % ).

Les effets catastrophiques de l’épuisement professionnel

Non seulement les situations des employés épuisés sont difficiles à gérer envers les clients mais d’autre part, ils peuvent devenir une présence toxique dans votre bureau. Lorsqu’ils commencent à présenter des symptômes d’épuisement professionnel, ils commencent à transférer leur stress et leurs responsabilités aux autres.

Parmi les manifestations les plus courantes de l’épuisement professionnel, mentionnons l’anxiété, l’irritabilité, la prise ou la perte de poids, les absences fréquentes et la susceptibilité à la maladie.

La plupart des managers sont obligés à réduire les tâches ou à congédier un employé épuisé, mais cela peut souvent se retourner contre lui. D’autres employés peuvent commencer à s’épuiser parce qu’ils sont maintenant forcés d’assumer une charge de travail supplémentaire ou qu’ils commencent à craindre pour leur propre emploi.

Épuisement professionnel solutions

Si vous remarquez des signes d’épuisement professionnel chez un employé, prenez immédiatement des mesures pour empêcher que cela s’aggrave. Vous trouverez ici six façons pour faire face à ce problème.

Prêtez une oreille attentive

En tant qu’employeur, vous avez le devoir de vous assurer que vos employés se sentent compris. Idéalement, un employeur devrait engager une conversation avec chaque membre de l’équipe et cela bien avant le début de l’épuisement professionnel, mais la charge de travail quotidienne peut parfois l’empêcher de le faire.

Lorsque l’épuisement professionnel commence à se manifester, rencontrez votre employé pour aller au coeur du problème. Parfois, la solution est évidente. Parfois, c’est un peu plus compliqué. Mais vous ne le saurez jamais tant que vous ne l’écoutez pas.

Fournissez des outils ou équipements fonctionnels

Rien ne peut être plus exaspérant que d’avoir à utiliser un outil ou un équipement inefficace ou lent à réagir. Non seulement le rendement de l’équipement reflète mal la production de l’employé, mais l’incapacité de la direction à reconnaître la nécessité d’une mise à niveau des outils peut créer un sentiment d’impuissance.

La frustration à l’égard des équipements peut être l’un des premiers symptômes de l’épuisement professionnel, et la résolution de ce problème peut atténuer considérablement les facteurs de stress liés au travail.

A lire aussi : l’ergonomie au bureau est bonne pour la productivité 

Soyez juste

Rien ne provoque l’épuisement professionnel plus rapidement que de voir quelqu’un d’autre recevoir un traitement préférentiel ou obtenir une faveur pour les mauvaises raisons. Pire encore, l’injustice semble arbitraire.

L’inégalité salariale, les promotions au hasard, la reconnaissance capricieuse, toutes ces choses peuvent créer des tensions ou un sentiment de désespoir chez un employé. Ces situations sont aggravés par le fait que, dans la plupart des cas, l’employé doit cacher son sentiment d’injustice.

Donnez la parole à tout le monde

Pour les employés qui ont l’impression de ne pas avoir leur mot à dire dans la prise de décision organisationnelle, l’épuisement professionnel peut être une conséquence naturelle ou même attendue. Les conseils  pour responsabiliser les employés ont perduré parce qu’ils travaillent. Ils incluent de :

  • mettre en défi les membres de votre équipe,
  • attiser leur passion pour la vision de l’entreprise en leur donnant des possibilités de promotions,
  • appliquer les mêmes critères équitables pour tout le monde.

Organiser des activités pour développer l’esprit d’équipe

Les employés qui aiment venir travailler s’épuiseront beaucoup moins souvent que ceux qui détestent leur travail. Pourquoi ne pas créer un environnement de travail positif pour vos employés ? Remplir le réfrigérateur de friandises, organiser des fêtes à l’heure du dîner ou donner des demi-journées de congé avant les vacances, ce sont des choses qui peuvent tous rehausser le moral des employés et prévenir leur épuisement professionnel .

La reconnaissance de leur succès

Peu importe ce qu’ils vous disent, chaque employé veut se sentir utile. Une tape dans le dos inattendue ou une reconnaissance devant ses pairs pour un travail bien fait peut être un formidable stimulant pour l’ego et contribuer grandement à enrayer le début d’un épuisement professionnel.

Selon un sondage sur l’engagement des employés, 71 % des personnes interrogées pensent que l’appréciation par un superviseur direct a le plus d’impact sur l’engagement des employés dans leur organisation.

Ne laissez pas l’épuisement professionnel des employés devenir un problème sur votre lieu de travail. Éduquez votre personnel, cherchez les symptômes et prenez les mesures qui sont nécessaires. Ce sera bénéfique pour vous et votre entreprise.

Jordan

Community manager, père de famille et entrepreneur, je vous livre mes analyses et points de vue sur les tendances de l'entreprise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *