Quel bilan pour le commerce électronique en France ?

commerce électronique en france
commerce électronique en france

Le commerce électronique en France représente un marché très juteux  et représente plus de 92 milliards d’euros au début 2019 (sources Etudes Fevad). Tous les indices laissent à penser que domaine d’activité va encore croître et dépasser les 100 milliards d’euros fin 2019. Voici une brève lecture de ce panorama qui vous aidera à mieux décrypter les prochaines tendances marketing.

Les tendances du e-commerce en France

Pas facile de décrypter un marché si dynamique. Voici quelques statistiques pour vous aider à y voir plus clair.

#1. L’évolution de l’achat par l’intermédiaire des smartphones

L’évolution des smartphones est profitable aux e-commerces français. En effet, l’étude nous indique que plus plus d’1/3 des mobinautes qui effectuent leurs achats en ligne depuis un smartphone et que les terminaux mobiles représentent une part de 22% dans le e-commerce français.

Quand on sait que 90% des utilisateurs tous supports achètent sur Internet. Ce n’est pas le nombre grandissant de smartphones et leurs sophistications qui devraient changer ces habitudes.

Tendance smartphone pour les sites de vente en ligne en France [source : Pexels]

Tendance smartphone pour les sites de vente en ligne en France [source : Pexels]

#2. Évaluation du commerce électronique vs les années précédentes

Le commerce électronique français a connu une hausse de 13,4 % par rapport à  2017. Le nombre de transactions en ligne a aussi fait un énorme bond par rapport aux années précédentes et bénéficie d’une hausse de plus de 20% par rapport à 2017

#3.Quels sont les secteurs du e-commerce les plus rentables ?

Partons du constat général : le e-commerce ne cesse de grappiller des parts de marché par rapport au commerce traditionnel et représente désormais presque 10% (9,1%) du marché du commerce en France

Les secteurs les plus développés dans le e-commerce ne montrent pas de grandes surprises

  • Tourisme : ce n’est pas étonnant car le secteur s’y prête fort bien. Entre les compagnies aériennes et les locations touristiques, ll n’est pas étonnant que la part de marché des produits touristiques atteigne les 44%.
  • Produits culturels : les livres, dvd, ebooks, jeux vidéos se placent de second avec une part de marché de plus 48%. Pourquoi le placer en top 2 ? Tout simplement car le CA généré est bien plus faible que celui de l’industrie touristique.
  • High Tech : l’high tech est indispensable au fonctionnement du e-commerce et le e-commerce le lui rend bien. 19% des produits High Tech sont acheté sur Internet.

#4. E-commerce : les modes de livraison des produits évoluent

Voulant se rapprocher davantage de ses e-acheteurs, les marchands proposent une multitude de services et font évoluer leurs services de livraison et de packaging. Dans la plupart des cas, 36 % des e-acheteurs sont abonnées à un service de livraison.

On peut alors distinguer six types de livraison pour les sites de vente en ligne en France :

  • la livraison à domicile ou “point de relais” ou sur le lieu de travail : la plupart des commandes arrivent dans les foyers français ou dans des points relais. C’est une tendance forte qui n’est pas près de diminuer, surtout lorsque l’on voit qu’Amazon ou Carrefour investissent dans des box de dépôts pour e-commerce
  • la livraison en magasin : la méthode du « click and collect »est un type de livraison est inspiré du modèle “amapien”. Elle consiste à créer des opportunités de ventes pour le magasin stockant les produits achetés sur Internet, pratique et astucieux.
  • la livraison avec paiement en magasin ou « e-réservation » : on parlait autrefois de contre remboursement (pratique qui existe toujours). Cela permet de payer à la livraison du produit.

modes de livraison ecommerce [source Etude Fevad]

modes de livraison e-commerce [source Etude Fevad]

Il est certain que le système de packaging doit être repensé pour le e-commerce, il existe désormais des emballages plus écologique et qui permettent un emballage correct des produits. le site paysdesenveloppes.fr propose par exemple des papiers Kraft qui permettent de diminuer légèrement l’impact carbone des entreprises.

#5. Types de produits achetés sur les sites de vente en ligne

En 2018, les internautes faisaient environ 39 transactions pour un montant de 2420€. Mais que dépensaient-ils en priorité ?

Le types de produits achetés sur Internet sont les suivants.

  1. Textile : l’industrie de la mode et de l’habillement domine le commerce électronique en France et ce sont plus de 58% des produits achetés sur Internet qui sont des vêtements.
  2. Produits culturels : 50% des produits culturels sont acheté
  3. Jeux/jouets
  4. Chaussures
  5. Produits électroménagers

Le panier moyen étant de 61,5€ en 2018, ce qui est un peu plus faible qu’en 2017 (-7%). Cette baisse est compensée par une fréquence de connexion plus élevée.

Types de produits achetés sur les sites de vente en ligne

Types de produits achetés sur les sites de vente en ligne [source : étude FEVAD]

SOURCES & ANNEXES

Etude Fevad : fevad.com/les-chiffres-cles-cartographie-du-e-commerce-en-2019/

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *