Comment concevoir un kakemono efficace ?

Aujourd’hui, la stratégie marketing occupe une place importante en entreprise, surtout pour se démarquer de la concurrence. Parmi les outils les plus utilisés par l’entreprise lors de salons et foires, il faut certainement noter les supports publicitaires comme le rollup ou le support kakemono.

Les supports publicitaires imprimés tels que le kakemono sont un moyen de promotion pour gagner en visibilité. Les avantages de ce type de support sont nombreux.

Les atouts du support Kakemono

  • Faciles à transporter : un support kakemono est assez facile à transporter. Cela en fait un outil commercial très pratique pour le commercial qui va de salons en salons. Il est installer en 5 minutes chrono et se replie en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire.
  • Léger et pliable : ce support publicitaire est pliable, c’est un avantage considérable, car il peut être rangé dans le coffre d’une voiture très facilement.
  • Visible et durable : il existe plusieurs formats de supports kakemonos. Chaque format corresponds à un type d’usage. Cela va des mini kakemonos à poser sur le guichet d’accueil ou kakemono XL qui permettra de mettre en avant son stand événementiel.
  • Peu onéreux : un support kakemono aura un prix de vente tout à fait raisonnable. Vous pouvez en trouver chez un imprimeur spécialiste comme rollup-corner qui propose plusieurs modèles à prix compétitifs.
  • Un design personnalisé : un des avantages du support kakemono, c’est qu’il est personnalisable. En effet, vous pouvez concevoir son esthétique et placer les éléments de communication comme vous le souhaitez. Pratique pour une PME.
Support Kakemono

Support Kakemono [source image : rollupcorner]

Concevoir un kakemono : les étapes clés

La conception d’un support kakemono doit respecter quelques règles élémentaires. Suivre ces règles vous permettra d’obtenir plus d’impact vis à vis de vos clients. Bien entendu, vous pouvez toujours demander à un graphiste de le faire pour vous ou à un imprimeur spécialisé qui domine toutes ces notions de base.

Avant propos sur la conception du support kakemono

L’histoire du kakemono nous amène en Chine durant la dynastie Tang (entre le VIIe et le Xe siècle). Ces rouleaux étaient originellement destinés à la conservation des textes bouddhiques. Depuis, leur usage s’est largement démocratisé, mais leurs formats enroulés fait qu’il ne seront pas lu comme une affiche publicitaire classique

Sens de lecture du support kakemono

Le sens de lecture d’un kakemono se fera en Z. Il convient d’identifier les “zones chaudes” qui seront les points naturels d’attention du lecteur. L’élément principal de la lecture sera donc au centre du support kakemono.

sens-de-lecture support kakemono

Le sens de lecture d’un support kakemono [source image conseilsmarketing.com/promotion-des-ventes/roll-up]

N’oubliez pas qu’un support kakemono est assez étroit (plus qu’une affiche publicitaire classique). Il faudra penser les phrases d’accroches en conséquence (courtes, impactantes, sans blabla…)

Ou placer le logo sur un kakemono publicitaire ?

Le logo est un élément essentiel de la charte graphique. Vous pouvez le placer en fin de zone de lecture sur un kakemono, c’est à dire en bas. Si vous fabriquez un kakemono de grands formats (visible de loin), il faudra mettre un logo bien visible. Pour les formats réduits (ex : kakemono de guichet), vous pouvez privilégier le texte sur l’impact visuel d’un logo.

Couleurs et polices d’un kakemono

Comme tout document publicitaire, la couleur et la police aura son importance. Si les couleurs vives sont recommandées, car “plus tape à l’œil”, il faudra en limiter leurs usages. En effet, trop de couleurs peuvent brouiller l’attention et noyer le message. Restez sur 2 à 3 couleurs maximum pour la conception d’un support kakemono efficace.

Idem pour les polices, ne les mélanger pas et respecter la charte graphique. N’oubliez pas que le kakemono est un support à lecture rapide. Évitez les polices trop complexes ou fantaisistes.

Quelles images choisir pour une bâche publicitaire ?

La verticalité du support kakemono vous oblige à sélectionner vos images. Ne tirez pas vos images pour qu’elles s’adaptent à vos desiderata. Allez sur une banque d’images (Pixabay, Burst) et choisissez des images verticales que vous pouvez insérer proprement.

Enfin, évitez de remplir à tout prix votre kakemono, n’oubliez pas que les espaces blancs vont permettre à l’œil de respirer. Inutile de vouloir remplir votre kakemono, si vous n’avez plus rien à dire.

 

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *