Crèches d’entreprise : quand l’employeur s’occupe de la garde des enfants

creche entreprise
Crèche d'entreprise : ce qu'il faut savoir

Solution de garde avantageuse, la crèche d’entreprise présente de nombreux avantages pour les salariés, mais aussi pour les employeurs. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises proposent cette solution à leurs collaborateurs. En effet, faire garder son enfant quand on travaille peut devenir un vrai parcours du combattant pour le jeune parent mal préparé.

Particulièrement demandées par les jeunes parents, les crèches d’entreprise sont soumises aux mêmes règles qu’une crèche de quartier. Avantage non négligeable : elle se trouve bien souvent à côté de l’entreprise des salariés et sont un des avantages en nature dont l’ont peut bénéficier.

Tout le monde y gagnent : les jeunes parents actifs gagnent en temps et en sérénité. Cette proximité avec le lieu de travail n’est pas anodine, car elle aide les employés à se prémunir de l’épuisement professionnel. Les employeurs mettent leurs employés ‘à l’aise” et contribuent à la productivité de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’une crèche d’entreprise ?

Il s’agit d’une garderie créée à l’initiative des employeurs. Une structure dans les locaux mêmes ou à proximité du lieu de travail des collaborateurs. L’embauche de personnel comme la mise en place des infrastructures sont à la charge de la société. Il est possible de demander des aides de l’État pour mettre en place une garderie d’entreprise, qui peut accueillir des enfants d’une ou plusieurs entreprises.

Ainsi, les enfants des salariés bénéficient d’une structure équivalente à une crèche dite “classique”. Les sociétés peuvent faire appel à des organisations spécialisées ou mettre en place leur propre crèche en entreprise. Les horaires sont adaptés au travail des employés.

Quelles sont les particularités de la crèche d’entreprise ?

Les crèches d’entreprise ont des particularités d’offrir une solution aux jeunes parents salariés d’une entreprise. Ils y trouvent des avantages comme des horaires adaptés, un coût équivalent à une crèche de quartier et ils peuvent bénéficier des aides de la CAF.

Différences majeures entre la crèche en entreprise et la crèche inter-entreprise

Il existe plusieurs solutions pour faire garder des enfants quand on travaille. On confond très souvent la crèche d’entreprise et la crèche inter entreprise. Ces deux lieux, s’ils ont la même finalité, conservent cependant quelques différences importantes.

Une crèche d’entreprise privée est dédiée à une entreprise. Les places sont réservées pour les collaborateurs de ladite entreprise.

La crèche inter entreprise concerne les employés de plusieurs entreprises privées se trouvant à proximité de la structure de garde. Le but étant, d’avoir une crèche proche du lieu de travail,

Les crèches privées accueillent les enfants jusqu’à l’âge de 3 ans dans les mêmes conditions qu’une crèche traditionnelle. Elles ont pour projet commun d’offrir un cadre de vie professionnel et personnel plus serein aux parents, tout en permettant aux entreprises de garder leur productivité.

Quels sont les avantages de la crèche pour entreprise ?

La mise en place d’une structure de garde dispose de nombreux avantages pour tous

Avantage des salariés

Quoi de plus agréable pour de jeunes parents de savoir leur enfant en sécurité et à proximité de leur lieu de travail ? En inscrivant leur enfant en crèche d’entreprise, les parents ne perdent pas de temps entre leur lieu de travail et leur domicile. Ils bénéficient d’horaires de garde souples et adaptés.

Avantage de l’employeur

Les employeurs constatent une ambiance de travail plus détendue dans l’open space. En effet, en bénéficiant d’une place en crèche d’entreprise, les salariés sont moins en retard, moins stressés au quotidien. L’entreprise y gagne en productivité et bonne humeur.

Faire garder son enfant quand on travaille

Faire garder son enfant quand on travaille

Quelles sont les obligations qui pèsent sur la crèche d’entreprise ?

Une crèche d’entreprise n’est pas différente d’une crèche de quartier en termes de sécurité et de personnel. Celui-ci doit être qualifié et capable de prendre en charge la garde d’enfants en bas âge.

Obligations générales

Comme toutes structures de garde d’enfants, les crèches d’entreprises sont soumises aux mêmes réglementations qu’une crèche de quartier. Pour commencer, elle doit obtenir une autorisation d’un Président du Conseil Départemental et un avis favorable de la part des Services de la Protection de l’Enfance. (plus d’infos sur ce guide détaillé)

Le personnel de la crèche doit avoir une équipe complète de professionnels.

Celle-ci se compose :

  • d’un directeur qualifié
  • d’éducateurs de jeunes enfants
  • d’infirmières
  • de puéricultrices
  • de psychomotriciens. (40 % du personnel)

Le reste de l’équipe sera du personnel ayant les diplômes adaptés pour s’occuper de jeunes enfants. (60 % du personnel).

Toutes normes en vigueur, telle que l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, doit être mise en place. De plus, la structure doit être agencée de sorte à favoriser l’éveil et le développement des tout-petits au quotidien.

Aspects spécifiques de la réglementation

D’autres conditions similaires aux crèches de quartier doivent être prises en compte dans une crèche pour entreprise. La sécurité des enfants et du personnel est l’une d’entre elles.

  • Une rampe sera installée à chaque escalier afin d’aider les petits à monter et descendre en toute sécurité.
  • Les fenêtres et les portes seront sécurisées et mises hors de portée des enfants. Cela évite les chutes ou les doigts coincés.
  • Les prises de courant, les tiroirs, les angles de table et les sols doivent être protégés pour éviter électrocution, bosses ou chutes.

Pour préserver la santé des enfants, la crèche doit être, quotidiennement, irréprochable en terme d’hygiène (surtout par les temps qui courent). Toutes les surfaces seront désinfectées, le personnel doit se laver les mains régulièrement avec un produit adapté. Les jouets et les divers accessoires servant aux enfants doivent être lavés quotidiennement (draps, serviettes et doudous).

Les repas seront équilibrés et adaptés à l’âge des enfants. Il est important de connaître les allergies et de mettre en place un rythme de sieste et de jeux.

SOURCES

Crédits images : Pexels.com

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *