Combien ça coûte de devenir auto entrepreneur ?

frais d inscription auto entrepreneur
frais d inscription auto entrepreneur

Devenir auto-entrepreneur est un excellent moyen de se lancer dans la vie entrepreneuriale. Les démarches sont simples, peu coûteuses et rapides. Un statut parfait pour tester et mettre en place votre futur concept.

Même si les démarches sont faciles, il faut prendre en compte les différents frais qui vous attendent. Allez-vous faire un site web ? Quelle banque choisir ? Vers quelle assurance professionnelle se tourner ? Autant de questions auxquelles il vous faudra répondre avant de vous lancer pour avoir l’esprit serein. Alors combien ça coûte de devenir auto-entrepreneur ?

À combien s’élèvent les frais d’immatriculation d’un auto entrepreneur ?

Le statut d’auto-entrepreneur (micro-entreprise) ne demande que peu de frais en démarches administratives et juridiques. Il suffit de transmettre un dossier complet (formulaire P0 auto-entrepreneur) au centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre ville.

L’url du portail CFE est disponible sur ce lien. Vous le constaterez par vous-même ; l’ergonomie et le design ne font pas partie de leur principale préoccupation.

  • Il n’y a pas de frais de dossier pour avoir une immatriculation, ni pour s’inscrire au Registre de Commerce et des Sociétés. Faites bien attention, car il existe de nombreux sites web se faisant passer pour le site officiel des micro-entrepreneurs, mais qui vous demanderont des frais de dossiers sous prétexte de vous faciliter la vie ou d’accélérer la procédure.L’url officielle du portail des Micro-entreprises est la suivante (et la seule valable) : https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/
  • Il n’est plus obligatoire de suivre le stage de préparation à l’installation depuis la loi Pacte du 22 mai 2019. C’était encore le cas pour les activités artisanales. Le stage est donc toujours disponible, mais plus impératif.

Si vous souhaitez vous faire aider pour vos formalités d’inscription, il vous faudra débourser 60 euros auprès de votre CCI (Chambre du Commerce et de l’Industrie) ou de votre CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat).[1]

Pour finir, le montant de vos charges sociales est proportionnel à votre CA mensuel. Il est possible de régler des cotisations sociales minimales afin d’avoir une protection sociale surtout si votre CA est faible.

Vous devez impérativement déclarer votre CA trimestriel, même si vous n’avez pas eu d’activité (CA=0) sous peine d’écoper d’une amende de 49€ par déclaration manquante.

Coût création auto entrepreneur

Coût création auto entrepreneur [crédit image : pixabay]

Combien coûte l’ouverture d’un compte bancaire dédié ?

Selon l’article L. 133-6-8, entré en vigueur le 1er janvier 2015, tout auto-entrepreneur doit d’avoir un compte bancaire dédié à son activité. Il pourra de cette façon différencier dépenses personnelles et professionnelles (pratique en cas de contrôle)

Ne pas confondre compte dédié et offre professionnelle

A noter qu’il ne doit pas nécessairement souscrire à une offre “compte pro” chez sa banque. Il est bon de savoir qu’un compte professionnel coûte davantage pour celui qui l’utilise.

Les néobanques pour entrepreneurs

Il existe aussi quelques “néo-banques” spécial entrepreneurs sur le marché. Celles-ci offrent des tarifs intéressants et des options comme la facturation ou les devis en ligne. Rapide et simple, une néo banque ne prend que quelques minutes pour y ouvrir un compte pro.

Quelques exemples de Néobanques pour micro-entrepreneurs

  • N26 Business : 0€/mois
  • Qonto : 9€/mois
  • Revolut Business : environ 7€/mois

Banque en ligne vs banques traditionnelles

Une banque en ligne peut coûter jusqu’à 10 euros par mois et une banque “physique” entre 20 et 40 euros par mois. L’auto-entrepreneur aura, donc, deux comptes en banque :

  • un dédié à son entreprise
  • un dédié au personnel.

Attention aux frais annexes

Lors de votre ouverture de compte, pensez aux potentiels frais qui correspondent aux commissions sur les mouvements débiteurs, la demande d’un chéquier, les suppléments pour les outils en ligne ou encore les frais à l’international. Ce sont des coûts pour être auto-entrepreneur à ne pas négliger.

De plus, si une micro-entreprise fait un CA de moins de 10 000 euros par an et ce, pendant 2 ans, elle est exemptée de compte bancaire professionnel. Sachez qu’un compte bancaire pro permet de suivre sa comptabilité plus facilement.

Pas de TVA chez les microentreprises

Dernière chose très importante à comprendre pour évaluer le prix réel pour devenir une micro-entreprise ! Un autoentrepreneur ne facture pas la TVA à ses clients. C’est un atout très conséquent qui vous aidera à démarrer votre activité à des prix raisonnables. Surtout si vous souhaitez travailler avec des particuliers.

Avantages et inconvénients de la facturation sans TVA

Vos tarifs sans TVA, seront allégés ce qui vous donnera un avantage compétitif fort et vous aidera à fidéliser une clientèle. Cependant, vous n’aurez pas la possibilité de passer vos achats en frais professionnels. Cela revient à acheter votre marchandise “argent comptant” et peut impacter très sérieusement votre bilan de fin d’année.

D’autre part, vos clients risquent de s’habituer à vos prix hors TVA.. Pensez à ajuster vos prix dès le départ en fonction de votre marché pour anticiper les coups durs.

Quel est le prix d’une assurance auto-entrepreneur ?

La souscription à une assurance professionnelle est importante pour un auto-entrepreneur. Elle permet de le protéger en cas de litige avec un client ou de se couvrir en cas de souci.

Loin d’être anodins, les frais peuvent varier selon l’assurance choisie entre 80 et 250 euros par an. Il faut aussi prendre en compte l’activité, le CA et la situation géographique de l’assuré.

Quelles sont les assurances obligatoires pour une entreprise ?

Il est obligatoire pour certaines professions du régime auto-entrepreneur de souscrire à une assurance civile professionnelle (assurance RC pro). Pour vous donner quelques exemples, sont concernés les professionnels de la sécurité, du droit, de la santé, du bâtiment, certains professionnels du tourisme et de l’immobilier. [2]

Une activité commerciale pourra s’en passer même s’il est vivement recommandé d’en avoir une. On peut facilement estimer le prix de ce type de garantie en faisant des devis auprès d’agence d’assureurs spécialisés comme hiscox.

Coût auto entrepreneur

Pensez à bien lister l’ensemble de vos frais pour établir un budget cohérent [source image : pixabay]

Tableau du coût de création d’une micro-entreprise

Récapitulons les différents frais que demande la création d’une micro-entreprise. Il faut aussi prendre en compte

Pour être sûr de ne rien oublier, faites une liste de tous vos besoins avant de vous lancer dans la belle aventure de l’auto-entreprenariat.

Tableau récapitulatif des frais essentiels à une activité de micro entreprise

Activité commerciale Activité artisanale
Inscription auto-entreprise 0 0
Accompagnement démarches (plateforme juridique Entre 9 et 129 euros (selon les besoins) Entre 9 et 129 euros (selon les besoins)
Compte bancaire dédié à l’activité

Banque en ligne

Banque classique

Entre 0 et 10 euros par mois

Entre 20 et 35 euros par mois

Entre 0 et 10 euros par mois

Entre 20 et 35 euros par mois

Assurance micro-entreprise Entre 80 et 250 euros par an Entre 80 et 250 euros par an

SOURCES :

https://www.cci.fr/web/auto-entrepreneur
https://www.legalstart.fr/fiches-pratiques/autoentrepreneur/cout-creation-micro-entreprise/
https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil.html
[1]aide création micro entreprise : https://www.evoportail.fr/blog/2015/01/23/immatriculation-obligatoire-pour-les-auto-entrepreneurs-artisans-et-commercants
[2] liste professions réglementées pour assurance RC pro : https://bpifrance-creation.fr/entrepreneur/activites-reglementees

Nicolas

Nicolas est rédacteur chez viasolutions. Après un bac général en économie, il étudie le droit à la faculté et fait ses premières armes sur les réseaux sociaux; Il prendra le virage du web rapidement et se consacre depuis à la rédaction d'articles de société orienté B2B et B2C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *